Intempéries : Fuite de liquides toxiques de la décharge de Borj Chakir

Le mot  » lixiviat  » est souvent utilisé dans un contexte écologique, cela signifie de l’eau ou un liquide qui s’infiltre à travers une décharge et transporte en forte concentration les matières dissoutes ou en suspension de déchets industriels ou de pourriture.

« Des fuites de lixiviats du plus grand dépotoir de la Tunisie, Borj Chakir, survenues à cause des fortes précipitations enregistrées, les 11, 12 et 13 septembre 2020, constituent une vraie catastrophe », s’alerte le membre du conseil municipal de la Municipalité de Sidi Hassine Sijoumi et également coordinateur de la campagne « Sakkar El Masab » (Fermez la décharge).

Cité par l’agence TAP, il a précisé que ces lixiviats, qui sont les liquides produits sous l’action conjuguée de l’eau de pluie et de la fermentation des déchets enfouis, sont « toxiques et dangereuses » et présente des risques majeurs pour les terres agricoles qui avoisinent la décharge.

Déjà, les bassins de lixiviat situés dans la décharge de Borj Chakir ne sont pas protégés de la pluie, ce qui fait que leur débordement peut, à chaque fois que la pluie tombe, causer une catastrophe pour le sol, la nappe phréatique et la santé humaine, a-t-il encore mis en garde.

Commentaires: