Lutte contre le terrorisme : Moussi menace et évoque un recours à la justice internationale

La présidente du Parti Destourien Libre (PDL), Abir Moussi, a accusé, ce lundi 7 septembre 2020, l’État tunisien de ne pas en faire assez dans la lutte contre le terrorisme.

S’exprimant lors d’une conférence de presse tenue à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), Abir Moussi a fustigé l’Etat et menacé d’avoir recours à la justice internationale si rien n’est fait pour venir du terrorisme.

« Nous allons accorder à l’État une dernière chance pour démanteler le système terroriste et tous ses soutiens et s’il n’y parvient pas le PDL se verra dans l’obligation de recourir à la justice internationale en portant plainte auprès des institutions judiciaires internationales pour l’obliger à combattre le terrorisme », a-t-elle notamment déclaré.

Abir Moussi a également dénoncé et s’est insurgée contre la réaction des autorités officielles face aux attaques terroristes, estimant qu’elle était molle et routinière. « Il n’y a que des larmes de crocodile, a-t-elle ajouté, estimant qu’il faut démanteler les associations et partis qui soutiennent le terrorisme », en citant comme exemple Hezb Ettahrir.

Abir Moussi a, par ailleurs, annoncé que le bloc parlementaire du PDL était en en train de recueillir les 73 signatures nécessaires pour organiser une session parlementaire extraordinaire afin de clarifier les choses au sujet des discours prononcés au Parlement.

Commentaires:

Commentez...