UE : 10 millions d’euros pour aider la Tunisie à lutter contre la migration irrégulière

L’Union européenne (UE) a mobilisé une enveloppe de 10 millions d’euros, l’équivalent de 32 millions de dinars, pour aider la Tunisie à acquérir des vedettes garde-côtes et du matériel nécessaire pour lutter contre l’immigration irrégulière.

Selon la commissaire européenne, chargée des affaires intérieures Ylva Johansson qui s’exprimait aux médias, la mobilisation de fonds, vise à lutter contre la traite des êtres humains, en allusion aux réseaux de passeurs, actifs dans le domaine de la migration clandestine. « L’UE va apporter tout l’appui nécessaire à la Tunisie pour engager des réformes économiques stratégiques », a-t-elle promis, rapporte l’agence TAP.

De son côté, la ministre italienne de l’Intérieur Luciana Lamorgese a jugé « insuffisante » la mise en place d’une approche sécuritaire pour lutter contre la migration irrégulière, estimant que la Tunisie mérite tout le soutien pour mener à bien son plan de développement.

En visite officielle en Tunisie, le ministre italien des Affaires étrangères Luigi Di Maio a réitéré ses avertissements : « Les migrants arrivant en Italie de manière irrégulière seront rapatriés ».

Dans une déclaration aux médias, le chef de la diplomatie italienne a souligné la disposition de son pays à continuer à soutenir la Tunisie, se félicitant des efforts fournis par l’Union européenne dans ce sens et en matière de lutte contre l’émigration irrégulière.

Cette visite officielle intervient alors que l’Italie a décidé de réactiver depuis le 10 août 2020 son processus d’expulsion des migrants irréguliers tunisiens vers la Tunisie.

Commentaires: