Gabes – Coronavirus : La ville d’El Hamma bouclée

MISE A JOUR 12h30

Suite à la multiplication des cas de contamination au coronavirus, le gouverneur de Gabes a pris la décision urgente de boucler la ville d’El Hamma, gouvernorat de Gabes et ce, afin d’accélérer l’enquête épidémiologique et de tenter de déterminer les zones à forte propagation du virus.

Toute entrée ou sortie d’El Hamma sera soumise à une autorisation spéciale des autorités sécuritaires (secteur de sûreté nationale et de la Garde nationale), précise le gouvernorat de Gabès dans un communiqué, ajoutant que l’approvisionnement en produits de base sera assuré.


La situation étant devenue inquiétante à Gabes où un foyer de contamination a été découvert avec un bilan d’un décès et 90 nouvelles contaminations locales enregistrées en l’espace de seulement trois jours, c’est à El Hamma, à 30 km de Gabes que la situation est préoccupante.

Dans une intervention sur les ondes d’Express fm, Jalila Ben Khelil, membre du comité scientifique de lutte contre la Covid-19, a révélé, ce vendredi 14 août 2020, que le patient à l’origine de la chaîne de contamination à El Hammam n’a toujours pas été identifié.

Par conséquence, cette ville pourrait être totalement isolée, selon elle. En effet, elle a évoqué cette option si la chaîne de contamination n’est pas maîtrisée à El Hamma, précisant que cela pourrait également concerner d’autres villes où la situation épidémiologique est inquiétante.

Rappelons que pour la seule journée d’hier, jeudi 13 août, les autorités sanitaires ont annoncé un bilan de 30 nouvelles contaminations locales à Gabes. Depuis le 5 août dernier, le nombre des nouvelles contaminations locales au coronavirus enregistré dans ce gouvernorat atteint 109.

Des cadres médicaux et paramédicaux seront mobilisés pour soutenir les équipes médicales au gouvernorat de Gabès afin d’effectuer plus de 1000 tests par jour de dépistage du covid-19, a indiqué, jeudi, le gouverneur de Gabès, Mongi Thameur.

Par ailleurs, en coordination avec le ministère de la santé, un hôpital militaire ambulant sera installé dans la ville d’El Hamma pour effectuer les analyses de dépistage et assister les malades.

D’autre part, le comité régional de lutte contre la propagation du covid-19 à Gabès, réuni hier, a décidé de durcir les mesures préventives en annonçant la fermeture totale des mosquées à El Hamma en plus de l’interdiction des étals dans les souks hebdomadaires de toutes les délégations de Gabès.

La directrice générale de l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes, Nissaf Ben Alaya doit se rendre, ce vendredi, au gouvernorat de Gabès pour suivre la situation épidémiologique dans la région.

Commentaires: