Fonds émiratis : La députée Mounira Ayari porte plainte contre Noureddine Bhiri

La députée du Bloc démocratique, Mounira Ayari, a déposé, ce lundi 3 août 2020, auprès de Tribunal de première instance de Tunis, une plainte, en lien avec les déclarations du député Noureddine Bhiri.

Le chef du bloc parlementaire d’Ennahdha a déclaré, le 28 juillet dernier, que des pressions sont exercées sur les députés pour les convaincre de retirer la confiance à Ghannouchi et que ces pressions sont financées par l’argent émirati qui vise à destituer Ghannouchi.

Mounira Ayari a confirmé, dans une déclaration à « Akher khaber online », avoir déposé cette plainte, ajoutant qu’elle avait demandé au ministère public d’ouvrir une information judiciaire sur ces déclarations, que Bhiri doit d’étayer.

Et s’’il s’avérait qu’elles ne sont pas fondées, elles seraient constitutives de crime de haute trahison, comme le stipule l’article 60 du Code pénal, a-t-elle déclaré.

Dans sa déclaration du 28 juillet, Noureddine Bhiri avait accusé les Emirats arabes unis de vouloir faire avorter le processus de transition démocratique et ce, en guise de réponse au secrétaire-général du Mouvement du Peuple qui avait accusé Ennahdha d’avoir proposé de l’argent pour éviter la destitution de Ghannouchi. 

Commentaires: