Migration clandestine : Le chef de la diplomatie italienne prochainement en Tunisie

CP : AA

Dans une interview accordée au journal “Corriere Della Sera”, le ministre italien des Affaires étrangères luigi Di Maio, entamera prochainement une visite en Tunisie sur fond de l’explosion du phénomène de la migration clandestine à partir de la Tunisie.

“Nous devons passer par un nouvel accord sur l’immigration, et je me rendrai bientôt moi-même en Tunisie pour régler le problème”, a-t-il annoncé, alors que son pays commence à hausser le ton en ce qui concerne la multiplication des tentatives d’émigration clandestine à partir des côtes tunisiennes.

Le président de la République, Kais Saied, avait reçu, lundi 27 juillet, au Palais de Carthage, la ministre italienne de l’Intérieur, Luciana Lamorgese.

Le chef de l’Etat a, à cette occasion, mis l’accent sur la nécessité de conjuguer les efforts de la communauté internationale afin d’identifier une nouvelle approche pour faire face à la migration irrégulière. « Il s’agit d’une responsabilité collective », a-t-il souligné, estimant que les solutions sécuritaires ne sont pas suffisantes pour traiter ce phénomène.

Kais Saied, cité par l’agence TAP, a estimé que « la migration irrégulière est, avant tout, un problème humanitaire dont le règlement demande la mobilisation des efforts des différents pays pour identifier des solutions garantissant le maintien de ces migrants dans leurs pays ».

Commentaires:

Commentez...