Fonds émiratis pour destituer Ghannouchi : Walid Jalled appelle à enquêter sur les déclarations de Bhiri

Le député de Tahia Tounes, Walid Jalled, a appelé le ministère public à agir et à enquêter sur les déclarations du dirigeant du mouvement Ennahdha, Noureddine Bhiri. Ce dernier a évoqué des fonds émiratis distribués aux députés pour retirer la confiance de Rached Ghannouchi.

Il a ajouté qu’il s’agit d’une déclaration dangereuse et que le ministère public devrait ouvrir une enquête sur le sujet.

Invité ce mercredi 29 juillet 2020 sur Jawhara fm, il a confirmé les tentatives d’influencer le vote, expliquant que Rached Ghannouchi, avait rencontré hier un certain nombre de députés dans son bureau et leur avait demandé de ne pas voter en faveur de la motion de retrait de confiance.

Hier, Bhiri a ouvertement accusé les Emirats Arabes Unis d’avoir versé de l’argent aux députés afin qu’ils retirent la confiance de Ghannouchi lors de la session de vote prévue jeudi.

Il s’agit selon lui d’un plan émirati de destruction du système politique tunisien, « à travers la création d’un vide au parlement en destituant le président et en perturbant le processus de formation du prochain gouvernement poussant le pays vers le vide ».

En réponse, le député d’Ennahdha, Samir Dilou, a affirmé qu’il n’a aucune information sur  cette affaire. « Quiconque accuse une partie ou un pays doit avoir des arguments et des preuves », a-t-il ajouté.

Commentaires: