Après la prostitution, Seifeddine Makhlouf veut réorganiser les syndicats des forces sécuritaires

Après l’initiative visant à fermer toutes maisons closes et à criminaliser la prostitution, Makhlouf se penche sur une nouvelle idée : Les syndicats des forces sécuritaires.

La coalition Al-Karama a présenté une initiative législative visant à réglementer le secteur des syndicats de sécurité.

Selion Seifeddine Makhlouf, porte-parole du parti, cette initiative vient imposer la discipline dans un secteur rongé par « les mercenaires et les violations quotidiennes perpétrées par des sécuritaires et autres comme les retraités, sécuritaires isolés et même de simples citoyens qui se font passer pour des syndicalistes sécuritaires ».

Cette initiative vise également à limiter le champ d’intervention des syndicats à la défense des intérêts matériels et les droits sociaux ainsi qu’à la protection des vrais syndicalistes contre les intrus.

Commentaires: