Tataouine : Les habitants de Remada en sit-in

CP : Yassine Gaidi, Anadolu Agency

La tension ne cesse de s’emparer du sud tunisien, et plus précisément du gouvernorat de Tataouine. Hier samedi 11 juillet, les habitants de Remada dans le gouvernorat de Tataouine ont observé un sit-in devant le siège de la municipalité pour protester contre la marginalisation de la région.

L’activiste de la société civile, Walid Abdelmoula a, dans une déclaration à la TAP, mis l’accent sur l’absence de développement et de l’emploi au gouvernorat qui compte parmi les régions sinistrées et marginalisées.

Ce mouvement de protestation fait suite aux altercations survenues ces derniers jours entre les jeunes de la délégation et les unités militaires.

Une réunion a été organisée, vendredi soir, entre les membres de la société civile et les dirigeants militaires afin d’apaiser la colère des habitants de Remada.

Des mouvements de protestation avaient eu lieu, depuis mardi 7 juillet 2020, à Remada suite au décès dans la zone militaire tampon d’un jeune contrebandier originaire de la région.

Commentant les récents événements à Remada, le ministère de la défense a confirmé que l’armée a fait preuve de la plus grande retenue et de contrôle pour gérer la situation et la contenir.

Les protestations observées dans la région, explique le ministère, ont coïncidé avec une hausse notable du nombre de tentatives de contrebande et d’infiltration illégale à travers les frontières sud-est du pays.

Commentaires: