Le criminel italien Graziano Mesina en fuite en Tunisie ?

Mesina en 2004 | CP : FABRIZIO RADAELLI ANSA/ KLD

Graziano Mesina, ancien proxénète et figure du banditisme en Sardaigne, dans le sud de l’Italie, est porté disparu depuis jeudi 2 juillet 2020.

Après avoir été condamné à 30 ans de prison pour trafic de drogue, il devait être emmené en prison, mais les Carabinieri qui se sont rendus chez lui pour l’arrêter ne l’ont pas trouvé.

Mesina, 78 ans, jouissait d’une grâce présidentielle accordée en 2004. Arrêté il y a sept ans en tant que chef présumé d’un gang de stupéfiants, Mesina avait été condamnée pour la première fois à 30 ans dans un procès en appel à Cagliari en 2018, un verdict que la Cour de cassation a maintenant confirmé.

Les médias italiens, estiments que Graziano Mesina, a pu fuir vers la Tunisie ou la Corse grâce à ses nombreux soutiens. Ils évoquent, par exemple, le gang de Sant’Elia, spécialisé dans le trafic de drogue, mais aussi capable d’élargir son champ d’action jusqu’à l’organisation d’une sortie en bateau.

Le choix de la Tunisie serait d’ailleurs calculé puisqu’il n’y a pas d’accord d’extradition entre les deux pays selon L’Unione Sarda.

Pendant ce temps, les raids des carabiniers se poursuivent, en particulier à Orgosolo et ses environs, à la recherche de Mesina. Selon d’autres médias, l’hypothèse selon laquelle Mesina se serait caché dans sa région natale.

Commentaires: