Fakhfakh appelle à tenir l’institution sécuritaire à l’écart des tiraillements politiques


Le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh s’est rendu, ce dimanche 5 juillet, dans le siège de l’unité spéciale de la Garde nationale de Bir Bouregba dans le gouvernorat de Nabeul.

Fakhfakh a pris connaissance à cette occasion de la capacité opérationnelle de l’unité spéciale dans la lutte contre le terrorisme, de ses conditions de travail et des moyens logistiques et techniques mis à sa disposition.

Accompagné du ministre de l’Intérieur Hichem Mechichi et du commandant de la Garde nationale Mohamed Ali Ben Khaled, il s’est félicité des opérations anticipatives et qualitatives menées par l’unité spéciale dans les différentes régions du pays depuis 2011, souligne un communiqué de la présidence du gouvernement.

Il a également salué le rôle de l’institution sécuritaire, toutes unités confondues, dans la protection de l’intégrité de la patrie, la lutte contre les ennemis de la Tunisie et la garantie de la sécurité des Tunisiens, affirmant que la guerre contre le terrorisme continue sans relâche et constitue une priorité absolue pour la politique de l’Etat.

L’institution sécuritaire doit être prête à réagir en toutes circonstances, a-t-il souligné, appelant à la nécessité de la tenir à l’abri des tiraillements politiques et partisans, rapporte l’agence TAP.

Fakhfakh a affirmé le soutien de son gouvernement à l’institution sécuritaire et sa détermination à améliorer le cadre juridique et organisationnel de l’action de toutes les forces porteuses d’armes afin de renforcer leur capacité à gagner la guerre contre le terrorisme.

Commentaires:

Commentez...