Macron condamne la « responsabilité criminelle » de la Turquie en Libye

La France s’est lancée dans une guerre médiatique et diplomatique contre la Turquie en raison de sa politique adoptée en Libye.

Après avoir condamné le « jeu dangereux » de la Turquie en Libye lors de son entretien avec le chef de l’Etat Kais Saied, le président français Emmanuel Macron s’est encore une fois attaqué à la politique d’Erdogan en Libye. « Nous sommes à un moment d’indispensable clarification de la politique turque en Libye, qui est pour nous inacceptable » a-t-il lancé, cité par les médias français.

Emmanuel Macron a ainsi accusé hier lundi 29 juin, à Meseberg en Allemagne la Turquie d’avoir dans le conflit libyen une « responsabilité historique et criminelle » en tant que pays qui « prétend être membre de l’Otan, en tout cas elle le revendique ».

« La Turquie de Recep Tayyip Erdogan ne respecte aucun de ses engagements de la conférence de Berlin, a accru sa présence militaire en Libye et elle a massivement réimporté des combattants djihadistes depuis la Syrie », a-t-il fustigé.

Il y a quelques  jours, à l’issue de son entretien avec le président de la République, Le président français Emmanuel Macron avait dénoncé le «jeu dangereux» de la Turquie en Libye, y voyant une menace directe pour la région et pour l’Europe. «Je considère aujourd’hui que la Turquie joue en Libye un jeu dangereux et contrevient à tous ses engagements pris lors de la conférence de Berlin», a-t-il lancé.

Commentaires: