Après avoir enregistré un cas importé de coronavirus, la délégation de Nefza, gouvernorat de Béja, a décidé de réinstaurer les procédures de première phase de confinement.

C’est Ouchtata, région dans laquelle le citoyen contaminé se trouve, qui est concernée par le retour à la première phase des procédures liées à la lutte contre le coronavirus.

Ce Tunisien, de retour du Qatar depuis le 19 juin, se rendait dans la mosquée de la région. En conséquence, ce lieu de culte a été fermé et les cafés ont été obligés à utiliser de nouveau des gobelets en plastique.

La direction régionale de la santé a lancé une enquête et des recherches sur le terrain sur les personnes qui ont été en contact direct avec le cas positif.

Les autorités régionales ont indiqué qu’ils comptent sur la conscience des citoyens pour prendre toutes les précautions nécessaires afin d’éviter les rassemblements et les mouvements non nécessaires jusqu’à ce que les résultats des analyses apparaissent et que les porteurs potentiels du virus soient localisés.

Commentaires:

Commentez...