La classification de l’organisation des Frères Musulmans comme organisation terroriste a été examinée ce lundi 22 juin 2020 à l’ARP.

C’est le bloc de parti destourien libre (PDL) qui avait présenté, le 8 juin, un nouveau projet de motion ayant pour objectif de classer les Frères musulmans comme étant « une organisation terroriste hostile à l’Etat civil ».

A travers son projet de motion, le PDL appelle ainsi le gouvernement à annoncer officiellement son illégalité et son classement comme étant une organisation terroriste. Comme il appelle à ce que toute personne, morale ou physique, tunisienne ayant des liens avec cette organisation en ce basant sur la loi antiterroriste, soit poursuivie.

Comme prévu, le traitement de cette motion n’a pas pris beaucoup de temps ni résulté en quelque chose de concret. Quelques heures après le début de la séance plénière, il a été décidé de reporter l’examen de cette motion.

Citée par Mosaique fm, Nesrine Laamari, membre du bureau de l’ARP, a annoncé que parmi les autres décisions prises aujourd’hui, figurent la réduction du budget du parlement pour l’année 2021, de 2,5% par rapport au budget de 2020, la tenue deux séances d’audition les lundi et le vendredi de chaque semaine.

Commentaires: