Mohsen Marzouk : »Fermer la place du Bardo aux manifestants pacifiques est une décision politique dangereuse »

Mohsen Marzouk, président de Machrouu Tounes, a estimé que la décision de fermer la place du Bardo aux manifestants pacifiques sous prétexte de mise en quarantaine est une décision politique dangereuse et inacceptable.

Il a rappelé que « la place a été témoin de plusieurs sit-in pour des manifestants au cours des dernières semaines, et que la municipalité du Bardo n’a émis aucune décision similaire ».

« Si les partis alliés au sein du gouvernement et de la municipalité du Bardo qui ont pris cette décision pensent qu’ils arrêteront la colère du peuple contre le système de corruption et de scandales, ils ont tort », a-t-il ajouté.

Rappelons que la place du Bardo a été fermée jusqu’à la levée du confinement sanitaire ciblé prévue ce lundi 15 juin.

En effet, c’est le conseil de cette municipalité qui a pris cette décision à la suite d’un vote ayant conduit à la fermeture de cette place située juste en face du siège de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).

Il est également à noter que la « coalition de la IIIe République » a annoncé son intention d’observer, à partir de demain 14 juin, un sit-in ouvert et « pacifique » ouvert devant le parlement.

Commentaires: