Bases étrangères en Tunisie : La nouvelle bourde signée Al Watania


Alors que le dossier revêt une sensibilité particulière, la première chaîne nationale n’a fait qu’enfoncer le clou ! Une erreur professionnelle certes, mais qui intervient dans un contexte où l’affaire fait déjà polémique.

Dans un reportage diffusé hier vendredi 12 juin dans le JT de 20h, la chaîne nationale a diffusé, par erreur, un texte pour rapporter les déclarations du ministre de la Défense Imed Hazgui.

« Le ministre de la Défense confirme l’existence de bases militaires étrangères en Tunisie » c’est ce qu’on pouvait lire sur cet élément textuel diffusé dans ce reportage.

Al Watania a rapidement réagi en affirmant qu’il s’agit d’une « erreur professionnelle survenue dans le titre illustrant ce reportage », et que le ministre en question avait démenti l’existence de telles bases sur le sol tunisien.

La chaîne qui présente ses excuses à ses téléspectateurs affirme que toutes les mesures ont été prises dans le cadre des mécanismes de régulation interne.

La question de l’existence de bases militaires étrangères en Tunisie fait polémique et refait toujours surface.

Dernièrement un communiqué de la part de l’Armée américaine a rouvert le dossier, lorsque les USA ont annoncé leur intention d’utiliser une brigade sécuritaire installée en Tunisie dans le conflit libyen. Du coup, les autorités tunisiennes comme l’ambassade des Etats-Unis en Tunisie ont rapidement réagi pour démentir l’existence d’une base US en Tunisie.

Commentaires: