Excuses de la France à la Tunisie, Kais Saied consulté

La demande d’excuses de la France pour ses crimes en Tunisie ne sera finalement pas discutée.

La séance plénière consacrée à la motion soumis par le bloc de la coalition Al-Karama qui vise à « exiger des excuses à la France pour les crimes qu’elle a commis pendant la période coloniale et le pillage des richesses naturelle de la Tunisie » a été levée, ce mardi 9 juin 2020.

La levée est venue à la demande du président du Bloc Qalb Tounes, Oussema Khelifi qui a demandé à consulter le Président de la république à ce sujet, « vu qu’il relève de ses prérogatives ».

Une séance plénière devait avoir lieu ce mardi pour discuter de cette motion, déposée le 12 mai 2020 par la coalition Al-Karama  appelant l’Etat français à présenter des excuses officielles pour ses crimes perpétrés pendant la colonisation de la Tunisie.

La France sera également appelée à s’excuser quand au « pillage des richesses » du pays après l’indépendance. « Il est temps que la France s’excuse auprès du peuple tunisien », avait déclaré, le président de ladite coalition Seifeddine Makhlouf.

Ce dernier qui avait affirmé l’existence de pression « internes et externes » sur les députés et les blocs parlementaires et dénoncé les tentatives de changer les positions des députés et les influencer.

Commentaires: