Tunisie : La situation épidémiologique sous contrôle mais pas encore maîtrisée !

Récemment, la directrice de l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes, Nissaf Ben Alaya affirmait que la Tunisie n’avait pas encore passé le cap de la phase dangereuse de la propagation du coronavirus.

Selon elle, il faudra au moins 40 jours sans aucune nouvelle contamination pour annoncer que la Tunisie a dépassé cette phase car d’après elle le zéro cas ne veut pas dire que le virus n’existe plus.

Au 30 mai 2020, la Tunisie comptait 1077 contaminations au coronavirus sur un total de 51.881 analyses pour 960 personnes guérisons et 48 décès sachant que les nouveaux cas contaminés ces derniers jours sont essentiellement des cas importés.

Dans une déclaration accordée ce dimanche 31 mai 2020 à la chaîne Watania 1, Tahar Gargah, membre du comité scientifique de lutte contre la Covid-19 a annoncé que la propagation du coronavirus était contrôle dans la mesure où aucun nouveau cas local de contamination n’a été enregistré depuis quelques jours.

La propagation du virus serait sous contrôle, selon lui, mais non maîtrisée rappelant au passage, l’annonce faite par Nissaf Ben Alaya selon laquelle il faudra enregistrer zéro nouveau cas local de Covid-19 durant 40 jours pour s’assurer que la situation épidémiologique est bien maitrisée.

Signalons que la réunion régulière du comité scientifique chargé du suivi de la propagation du coronavirus s’est tenue ce dimanche 31 mai et a été axée sur l’évaluation de la pandémie Covid-19 en Tunisie et l’examen des différents mécanismes à suivre pour respecter l’exécution des mesures préventives décidées pour réussir la stratégie nationale du confinement ciblé.

Elle a également permis d’insister sur impératif de faire preuve de vigilance dans l’exécution de la stratégie nationale afin de limiter les dangers de la pandémie sur le secteur de la santé, ainsi que sur les plans économique et social.

Cette réunion a été tenue en présence du ministre de la santé Abdeltif Mekki, du directeur du bureau de l’organisation mondiale de la santé (OMS) Yves Souteyrand ainsi que du président du comité de la santé et des affaires sociales à l’Assemblée des représentants du peuple, Khaled Krichi.

Commentaires:

Commentez...