Davos – Indice de transition énergétique : La Tunisie perd 17 places

La Tunisie a adopté, en 2014, une politique de transition énergétique visant à réduire de 30% sa consommation d’énergie primaire à l’horizon 2030. En parallèle, elle tend à augmenter la part des énergies renouvelables dans la production d’électricité de 30% d’ici 2030.

De nombreuses mesures ont été adoptées dont la création, en 2014, du Fonds de transition énergétique, ou la promulgation, en 2015 de la loi relative à la production d’électricité à partir des énergies renouvelables.

Malgré tous ses efforts en matière de transition énergétique, la Tunisie a reculé de 17 places, passant de la 72ème place en 2019 à la 89ème place en 2020 dans le classement relatif à l’Indice de transition énergétique du Forum économique mondial de Davos, regroupant les performance des systèmes énergétiques de 115 pays.

Le score de la Tunisie, obtenu sur une échelle de 0 à 100%, est passé de 52% en 2019, à 48,2% en 2020, selon ce classement.

L’Indice de transition énergétique (ETI) compare chaque année, les pays quant à la performance de leur système énergétique, ainsi qu’à leur préparation à la transition vers un avenir énergétique sûr, durable et fiable.

En ce qui concerne la performance de son système énergétique, la Tunisie a obtenu un score de 53% contre 59% en 2019 alors que son score concernant le degré de préparation à la transition énergétique n’a reculé que de deux points, passant de 45% en 2019 à 43% en 2020.

Ce recul pourrait s’expliquer par la crise engendrée par la pandémie du coronavirus, qui a bloqué l’évolution de plusieurs projets et programmes non seulement en Tunisie, mais partout dans le monde.

Commentaires: