Vers une nouvelle augmentation des tarifs de la SONEDE

SONEDE

Le ministre de l’Agriculture Oussema Kheriji, a fait savoir ce mardi 12 mai qu’une nouvelle hausse des tarifs de distribution de l’eau potable est à prévoir.

Il a expliqué ce fait par la difficile situation financière de la SONEDE qui selon ses dires, ne parvient plus à assurer ses services. « La SONEDE est déficitaire et sa viabilité est même en danger », a-t-il noté sur les ondes de la radio nationale, ajoutant que le coût du mètre cube d’eau potable est de 1,2 dinar alors que le prix de sa vente au grand public est de 700 millimes.

La SONEDE, en manque de moyens, doit entretenir annuellement 1000 km de son réseau alors qu’elle n’en fait que 100 km par an, ce qui provoque des coupures au niveau de la distribution de l’eau, a-t-il ajouté.

Le ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche avait décidé, le 8 avril dernier  d’augmenter le prix de l’eau potable. Une augmentation qui varie entre 13 et 52% selon la quantité d’eau consommée.

Commentaires: