Transport : Protestations syndicales à partir du 14 mai

Six chambres syndicales de la Fédération nationale du transport relevant de l’UTICA ont annoncé l’exécution de mouvements de protestation le jeudi 14 mai 2020, en signe de refus de la nonchalance du gouvernement.

Les chambres exécuteront ces mouvements dans le gouvernorat de Tunis, devant le siège de la présidence du gouvernement, étant la première responsable de la situation, lit-on dans le communiqué qui rappelle que le ministère des Finances et la Banque de Tunisie avaient annoncé le 5 mai 2020 qu’il a été décidé, en coordination avec les ministères Affaires sociales et du Transport, d’octroyer à tous les propriétaires de voitures de location (taxis individuels, et collectifs, transport rural et louages) des prêts avec facilités via la Banque tunisienne de solidarité (BTS).

Elles ont indiqué, dans un communiqué, publié ce dimanche 10 mai et cité par l’agence TAP, que le gouvernement « tient à ne pas venir en aide aux secteurs du transport public non régulier et établissements de formation dans le domaine de la conduite et de location de voitures pour sortir de la crise qu’ils traversent, en dépit des propositions présentées ».
Le communiqué est venu de la chambre nationale des propriétaires de taxis individuels, des louages, des taxis collectifs, des voitures de louage et de tourisme, de la chambre nationale des propriétaires de louages, de la chambre nationale des propriétaires des établissements de formation dans le domaine de la conduite et de la chambre nationale des propriétaires et structures de location des voitures.

Les dites chambres ont expliqué que le gouvernement n’a pas mis en œuvre plusieurs suggestions sur lesquelles il s’était mis d’accord avec la chambre nationale du transport, à l’instar de la prorogation des délais de paiement des crédits aux banques et sociétés de leasing et l’octroi de prêts à des conditions étudiées aux professionnels et sans intérêts pour faire face aux dépenses.

Commentaires: