« Confinement 20 » : Un film de Hassen Marzougui sur nos vies confinées

Hassen Marzougui

Les cinéastes n’ont pas laissé le confinement se dérouler sans saisir l’opportunité de filmer la vie quotidienne durant cette période.

C’est le cas de Hassen Marzougui qui, avec une équipe resserrée de quatre opérateurs a pu filmer les habitants d’une résidence dans un quartier de Tunis.

Ce travail effectué dans l’urgence a débouché sur un film documentaire de 15 minutes dans lequel Marzougui nous plonge dans l’intimité des appartements et le vécu de plusieurs familles.

C’est la vie telle qu’elle est que filme Marzougui qui appuie son propos sur les témoignages de jeunes professionnels confinés dans le même immeuble, enfermés virtuellement mais jamais isolés.

Les promenades dans la cour, les navettes dans l’ascenseur ou les conversations entre les habitants deviennent autant de prétextes qui métaphorisent les récentes semaines.

C’est au coeur du ressenti de confinés que Marzougui cherche à pénétrer afin de documenter de manière esthétique les semaines qui viennent de s’écouler.

Le montage image de Hamza Medfai, le montage son de Elyas Zouaghi et la musique originale de Yasmine Mrabet viendront ensuite souligner et amplifier les intentions artistiques du réalisateur.

Pour l’équipe de ce film, les objectifs sont nombreux et passeront aussi bien par la projection du film à la cinémathèque spécialisée du B7L9 que par une participation à la prochaine édition du Festival international de Kélibia.

Ce projet de film actuellement en période de production a été appuyé par le mécanisme « KLF Culture Solidaire » initié par la Fondation Kamel Lazaar pour apporter un appui dans l’urgence aux artistes développant leurs projets durant le confinement.

Un total de 120 artistes (entre porteurs de projets individuels et collectifs) ont obtenu un soutien de la Fondation Kamel Lazaar qui a consacré une dotation de 400.000 dinars à ce mécanisme solidaire déployé dans le cadre du Fonds Relance Culture créé par le ministère des Affaires culturelles.

Hassen Marzougui est un artiste de 30 ans qui a fait ses armes au sein de l’Institut supérieur des Beaux-Arts de Tunis. Cinéaste et graphiste, il a à son actif de nombreux projets en tant que scénariste et réalisateur.

Parmi ses œuvres, citons « Etincelle », « Assala » ou « Le Pari sportif », un documentaire réalisé avec la BBC.

Tourné ces dernières semaines, « Confinement 20 » devrait bientôt être diffusé sur nos écrans et sur le mode virtuel.

Commentaires: