L’Artisanat tunisien en crise : Le stock invendu estimé à 40 MD

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La pandémie de Covid-19 ayant provoqué l’annulation en masse des salons d’exposition a coûté cher aux artisans tunisiens. En effet, cette situation de confinement et d’arrêt d’activité a entraîné une accumulation d’un stock invendu chez les artisans estimé à 40 millions de dinars. C’est en tout cas ce que confirme le directeur général de l’Office National de l’Artisanat (ONA), Faouzi Ben Halima.

« Cette masse de produits invendus est due à l’annulation de près de 50 salons durant les mois de mars et d’avril, période durant laquelle, les ventes connaissent un pic important », a-t-il expliqué.

S’agissant des exportations des produits artisanaux qui, selon Ben Halima, ont généré 20 millions de dinars, début 2020, Habib Chabouh, artisan et exportateur a souligné, pour sa part, que ce marché n’a pas été épargné par la crise. D’après lui, les entreprises artisanales exportatrices ont enregistré des pertes de plus de 85% de leurs chiffres d’affaires, durant mars et avril 2020, rapporte l’agence TAP.

« Il est plus que jamais impératif, de développer les plateformes électroniques afin d’aider les artisans à liquider leurs produits », a expliqué dans ce sens Faouzi Ben Halima. Et de poursuivre : « L’ONAT est actuellement en train de négocier avec la direction générale du parc des expositions du Kram la programmation, en septembre prochain, d’une foire au lieu d’un salon », a-t-il suggéré comme solution à cette crise.

D’autre part, il a indiqué que l’office œuvre actuellement en collaboration avec la Banque Tunisienne de Solidarité (BTS) afin d’accorder aux artisans des crédits complémentaires afin de les aider à faire face à cette crise.

Commentaires: