Tunisie : Pénurie de médicaments pour les maladies chroniques !

La sonnette d’alarme a été tiré par la société civile qui appelle à une action immédiate pour garantir aux patients l’accès aux médicaments.

En effet, un manque de médicaments dans les centres de santé de base et les hôpitaux a été enregistré touchant notamment les médicaments les plus fréquemment utilisés, comme les médicaments de diverses maladies chroniques, les médicaments du système digestif, les médicaments de la douleur, de la fièvre et d’autres maladies.

Plus d’une trentaine d’associations et organisations de la société civile et plus d’une vingtaine de médecins ont lancé ce mardi 5 mai un appel aux pouvoirs publics pour assurer la fourniture des médicaments dans les structures sanitaires publiques et permettre à un million de malades chroniques d’avoir droit au médicament.

Les signataires appellent, dans un communiqué conjoint cité par l’agence TAP, toutes les parties concernées, en premier lieu les autorités publiques, à prendre une décision politique immédiate suivie de manière urgente par des mesures et mécanismes efficaces permettant, aux patients d’obtenir leurs médicaments de manière complète et ininterrompue, conformément à leurs droits constitutionnels, et de ne pas se suffire de mesures d’efficacité limitée.

« Nous sommes également prêts à coopérer avec les autorités publiques concernées pour proposer des procédures et des mécanismes qui permettent d’assurer sur le terrain la fourniture de médicaments à tous les patients qui en ont besoin », ajoutent-ils.

Pourtant, en mars dernier, le ministre de la Santé Abdelatif Mekki avait annoncé que le gouvernement a décidé d’allouer 300 millions de dinars au renforcement des réserves stratégiques de médicaments. En effet, il a affirmé que ces fonds seront destinés à renforcer les stocks stratégiques en médicaments, notamment les médicaments vitaux, pour « couvrir les besoins du pays et assurer l’équilibre du marché ».

Commentaires:

Commentez...