Coronavirus : L’OMS soutient une médecine traditionnelle africaine

Le bureau régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique a annoncé hier, lundi 4 mai 2020, que de nouvelles thérapies à base de pharmacopée traditionnelle contre le Covid-19 subissent des tests rigoureux avant leurs essais à grande échelle.

« Même lorsque des traitements sont issus de la pratique traditionnelle et de la nature, il est primordial d’établir leur efficacité et leur innocuité grâce à des essais cliniques rigoureux.

Des plantes médicinales telles que l’artemisia annua sont considérées comme des traitements possibles du Covid-19, mais des essais devraient être réalisés pour évaluer leur efficacité et déterminer leurs effets indésirables », a souligné l’OMS, dans un communiqué cité par l’AFP.

L’Organisation indique, en revanche, que l’utilisation de produits destinés au traitement de la COVID-19, mais qui n’ont pas fait l’objet d’investigations strictes, peut mettre les populations en danger.

Notons qu’un médicament à base de plantes naturelles présenté comme un remède contre le coronavirus a été largement utilisés au Madagascar. Le président malgache a en effet ordonné de distribuer à la population et dans les écoles une tisane baptisée Covid Organics, à base d’artemisia et d’autres herbes, censée donner des résultats en sept jours.

Commentaires: