Affaire de la fabrication des masques : Le rapport de Abbou épingle des manquements

Le ministre d’Etat auprès du chef du gouvernement chargé de la fonction publique, de la gouvernance et de la lutte contre la corruption avait ordonné une mission de contrôle pour enquêter sur des soupçons de corruption autour de la fabrication du premier lot de masques de protection.

Hier lundi 27 avril; les services relevant du ministre d’Etat auprès du chef du gouvernement chargé de la fonction publique, de la gouvernance et de la lutte contre la corruption ont publié un rapport de synthèse sur la mission de contrôle de ce dossier. Ce rapport fait état de manquements ayant entaché les travaux préparatifs du marché de fabrication de ces masques non médicaux.

Selon l’agence TAP, le rapport souligne, par ailleurs, que l’accord verbal conclu entre le ministre de l’Industrie et des PME et l’un des fournisseurs pour accélérer la production d’un premier lot de 2 millions de masques est  » un accord qui contredit les règles régissant les achats et les commandes publics « .

Le rapport épingle, en outre, la multitude de commissions qui ont contribué à la dispersion des responsabilités et à des conflits d’attribution ayant compliqué l’audition des différents intervenants.

Il a également dénoncé le fait de ne pas charger la Pharmacie centrale de la mission d’acheteur public des masques en question.

L’équipe de contrôle a, ainsi, présenté six recommandations dont certaines consistent à charger la Pharmacie centrale d’acheter les masques, à informer l’opinion publique du processus d’achat des masques en question, à charger un comité restreint au sein du ministère de la Santé Publique, ou de celui de l’Industrie et des PME de suivre l’opération d’approvisionnement de la pharmacie centrale en masques.

Commentaires:

Commentez...