Toilettes et chambres collectives pour « isoler » des Tunisiens rapatriés de Turquie

CP / Mosaïque FM

Un avion avec à son bord 164 Tunisiens qui étaient bloqués en Turquie a atterri hier mercredi 15 avril à l’aéroport de Monastir.

Rapatriés, ces Tunisiens, dont des étudiants et des enfants, ont été divisés en deux groupes pour les placer dans deux centres d’isolement à Sousse et à Sfax.

Mais selon Mosaïque FM, ceux qui ont été transportés dans un foyer universitaire transformé en un lieu d’isolement ont dénoncé et refusé les conditions sanitaires.

« Odeurs nauséabondes, manque d’hygiène et d’équipements », ont-ils dénoncé. Certains d’entre eux ont affirmé également que les chambres et les toilettes sont collectives, et qu’aucune mesure d’isolement médical n’a été respectée.

D’autres ont témoigné également du manque et même de l’absence d’équipements de désinfection.

Il été convenu d’augmenter la cadence des vols de rapatriement des ressortissants tunisiens bloqués à l’étranger et la priorité sera donnée aux Tunisiens non-résidents à l’étranger, avait laissé entendre, vendredi 10 avril, le ministre des Affaires étrangères, Noureddine Erray.

« Seront ensuite concernés les Tunisiens établis dans des pays, dont les conditions sanitaires et sécuritaires sont difficiles, qui manquent de stabilité sécuritaire et sanitaire et enfin les étudiants tunisiens qui désirent rentrer en Tunisie, » avait-il encore affirmé.

Le ministre a, dans ce sens, appelé les Tunisiens bloqués à l’étranger à se montrer compréhensifs face à cette situation difficile, affirmant que la Tunisie continuera, dans la mesure du possible, à rapatrier tous les Tunisiens désireux de retourner dans leur patrie

Commentaires:

Commentez...