Bizerte – Confinement : Un Imam fait « clandestinement » la prière du vendredi !

Illustration CP : La Croix

Inconscients de la dangerosité de la situation, certains Tunisiens continuent d’adopter un comportement irresponsable mettant la santé publique en péril.

Selon l’Instance Nationale de la Lutte contre la Corruption, qui reçoit quotidiennement des signalements sur l’infraction du confinement et du couvre-feu, un imam a fait « clandestinement » la première du vendredi à Bizerte, aujourd’hui, vendredi 10 avril.

En effet, selon le rapport de l’Instance, l’imam en question issu de Ras Jebel s’est aventuré à faire cette prière malgré l’interdiction de tout rassemblement en confinement général, défiant ainsi les dispositions fixées par l’Etat.

Malgré la décision de suspendre temporairement les prières collectives afin de limiter la propagation du coronavirus, certains citoyens en manque de conscience défient toute mesure et continuent d’agir comme si de rien n’était.

Dans plusieurs régions du pays, des fidèles ont été filmés et photographiés rassemblés devant les mosquées fermées pour prier. Aux bords des trottoirs sales et face aux portes fermées, ces citoyens, collés les uns contre les autres, estiment que même en temps de crise et face à un risque croissant, leurs priorités demeurent inchangées.

Commentaires: