« Circulez! » – Vous avez dit « confinement » ?

Alors que l’on était en droit de s’attendre à un confinement, synonyme de rues désertes, il est évident à l’œil nu que la voie publique est encore bien fréquentée.

Les usagers se sont rendus à leurs affaires et même au ralenti, la vie continue dans toutes les villes et leurs quartiers.

Cette tendance doit-elle se poursuivre ou bien est-ce uniquement l’effet de ce premier jour de reprise ?

La consigne est en tous cas à la prudence la plus élémentaire et au respect des directives des autorités publiques.

Fait patent : malgré la circulation relativement élevée dans les rues, la discipline collective semble de rigueur.

Les Tunisiens semblent avoir saisi l’urgence de la situation et font, dans un seul élan, contre mauvaise fortune, bon coeur.

Commentaires: