Réduction du temps de travail pour les femmes enceintes et les porteurs de maladies chroniques

La présidence du gouvernement a émis un décret gouvernemental qui comprend des mesures exceptionnelles pour prévenir et limiter la propagation du coronavirus, tout en maintenant la continuité du travail les établissements publics.

Ce décret autorise le chef de la structure administrative, à condition qu’il occupe au moins le poste de directeur de l’administration centrale ou un poste équivalent, et à titre exceptionnel, à réduire les heures de travail pour les femmes enceintes et pour les personnes atteintes des maladies suivantes:

  • Diabète déséquilibré
  • Maladies respiratoires obstructives chroniques, telles que l’asthme
  • Maladies cardiaques
  • Insuffisances rénales chroniques
  • Insuffisances hépatiques chroniques
  • Cancers

Les personnes concernées doivent déposer une demande prouvant qu’elles souffrent d’une des maladies mentionnées ci-dessus. Elles bénéficieront ainsi d’un réduction du nombre des heures de travail, et de la possibilité de ne pas venir sur les lieux de travail.

Commentaires: