Coronavirus : Bavettes, gel hydroalcoolique, semoule… La spéculation bat son plein

Des centres commerciaux pris d’assaut, des produits de première nécessité ou subventionnés dont les prix ont augmenté, des articles désormais introuvables ou rares. Le coronavirus a provoqué une frénésie telle, que les services du contrôle économique ont du pain sur la planche.

Entre autres produits dont la demande a explosé, les pâtes, l’huile, l’eau, et la semoule. La semoule reste introuvable et lorsqu’on en trouve le sac de semoule de 50 Kilogrammes est vendu 40 dinars au lieu de 21,600 dinars.

Dans le cadre d’une opération lancée au début du mois de mars pour lutter contre l’augmentation des prix face à la propagation du coronavirus, les équipes du contrôle économique ont pu, récemment contrecarrer l’augmentation des prix de certains articles subventionnés. Elle ont ainsi saisi 100 tonnes de semoule, de farine subventionnée ainsi que 5000 litres d’huile végétale, rapporte l’agence TAP.

Outre ces produits de base, plus de 90.000 bavettes, 125.000 gants médicaux et 2700 bouteilles de gel hydroalcooliques ont été également saisis. Ils étaient stockés en attendant d’être commercialisés à un prix élevé en cas de forte demande.

D’autre part, depuis l’annonce du passage au stade 3 face à la pandémie de coronavirus, les équipes de surveillance ont suivi de près la décision d’interdire l’utilisation de tasses dans les cafés. Elle ont relevé que des commerçants avaient augmenté les prix des gobelets en carton et 185.000 gobelets ont été saisis dans le cadre de ces opérations de contrôle.

Commentaires: