Coronavirus : A Kasserine, soit le confinement, soit le retrait du passeport

CP : Handout via REUTERS

 

Si les autorités concernées poursuivent leur guerre contre le coronavirus, certains comportements citoyens irresponsables semblent entraver ces efforts, la non-application des mesures de confinement médical illustre certainement cette situation.

C’est dans ce contexte que le gouverneur de Kasserine a annoncé, hier, la mise en place d’une cellule de crise pour le suivi du respect des mesures de prévention contre la propagation du coronavirus. Selon la radio Mosaïque FM, cette cellule appliquera des mesures strictes contre ceux qui refusent le confinement dont notamment le retrait des passeports et l’intervention des brigades de police.

« Ces mêmes personnes seront placées, d’une manière obligatoire, en quarantaine par des brigades de sécurité », a-t-on menacé.

Le nombre de cas de contamination au coronavirus est passé à 24 selon les données annoncées hier lundi 16 mars par le chef du gouvernement.

Elyes Fakhfakh a également annoncé une batterie de nouvelle mesures allant jusqu’à la fermeture de toutes les frontières et de l’espace aérien et maritime en prévention contre la propagation de ce virus sur le sol tunisien.

Commentaires: