Coronavirus : La Chine interdit le commerce et la consommation d’animaux sauvages

Coronavirus : La Chine interdit le commerce et la consommation d’animaux sauvages

Par -
Crédit photo : STR/AP/SIPA

La Chine a décidé d’interdire le commerce et la consommation d’animaux sauvages. La décision a été approuvée, ce lundi 24 février 2020, par le comité permanent du Parlement chinois.

Le commerce et surtout la consommation d’animaux sauvages ou exotiques comme les civettes, les rats, les serpents, les salamandres géantes et les louveteaux sont légion en Chine.

Des experts chinois estiment d’ailleurs que le coronavirus est apparu sur un marché de Wuhan où étaient vendus des animaux sauvages pour la consommation humaine. Le coronavirus avait d’ailleurs été repéré en décembre sur ce marché.

Les scientifiques chinois estiment qu’un mammifère a pu de réservoir au virus pour lui permettre de s’adapter à l’homme ou encore à d’autres animaux.

On se rappelle que pour le sras (syndrome respiratoire aigu sévère), les scientifiques avaient identifié la chauve-souris comme animal « réservoir » et la civette comme « hôte intermédiaire ».

Le commerce d’animaux sauvages avait également été interdit lors de la crise du sras en 2002-2003, un coronavirus dont la transmission avait également été liée à la consommation d’animaux sauvages.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo