Chawki Gaddes : « Les données personnelles génèrent d’énormes sommes d’argent »

Le président de l’Instance nationale de protection des données personnelles (INPDP), Chawki Gaddes, est revenu sur les dangers de la divulgation des données personnelles, phénomène très répandu en Tunisie.

Invité ce mercredi 19 février 2020 sur Shems fm, il a expliqué que ces données représentent désormais le « nouveau pétrole », vu leur valeur et les énormes sommes d’argent qu’elles génèrent.

Ainsi, pour lui, ceux qui publient leurs photos et données personnelles sur Facebook par exemple témoignent d’un manque de sensibilisation et de responsabilité.

Face à ce flux qui ne cesse de s’amplifier, il est nécessaire, selon le responsable, de déposer une plainte en cas de toute violation de données personnelles. « Nous espérons que le nombre de plaintes déposées atteindra 1000 plaintes à la fin de cette année », a-t-il déclaré, ajoutant que le nombre de plaintes reçues a jusqu’à présent atteint les 330.

Citant les types de violations, Gaddes a évoqué la publication des numéros des cartes d’identité lors de l’annonce des résultats pour les élèves et les étudiants. « Cette mesure viole la loi. Il faut se contenter des trois derniers numéros lors de la publication des notes et des résultats », insiste-il.

Commentaires: