Supercoupe d’Afrique : Les « Sang et or » n’y parviennent toujours pas

Supercoupe d’Afrique : Les « Sang et or » n’y parviennent toujours pas

Par -
CP : Getty Images

Un cuisant échec pour Mouine Chaabani qui, pour la deuxième année d’affilée, ne parvient pas à s’imposer remporter la supercoupe d’Afrique, cette fois-ci, face au Zamalek d’Egypte.

En effet, le Zamalek d’Egypte, vainqueur de la coupe de la CAF, a remporté, hier vendredi 14 février, la supercoupe d’Afrique en s’imposant face à l’Espérance ST, double tenant de la Ligue des champions, sur le score de 3 à 1, à Doha, Qatar.

Les buts ont été marqués par Youssef Ibrahim « Obama » (2), Achraf Benchargui (58, 90+5) pour le Zamalek et Abderraouf Ben Ghuit (54) pour l’Espérance ST. C’est le 4e sacre dans la compétition de la formation égyptienne après les titres remportés en 1994, 1997 et 2003.

La formation tunisienne compte un seul titre remporté en 1995 et a disputé trois rencontres perdues en 1999 face à l’ASEC de Côte d’Ivoire, Moghreb Fès en 2012 et devant le Raja lors de la dernière édition 2020.

Après cet échec, le coach espérantiste a appelé ses joueurs, mais aussi les supporters Sang et Or à tourner la page et se concentrer sur les prochains défis, dont notamment la Ligue des Champions.

« Le but encaissé en tout début de rencontre a affecté le moral des joueurs qui ont livré une première mi-temps sous forte pression psychologique », a-t-il affirmé. « Je félicite l’équipe du Zamalek pour sa victoire. Nous devons se préparer rapidement à la double confrontation des quarts de finale de la Ligue des champions face au même adversaire, mais les deux matchs seront différents », a-t-il encore dit.

Pour sa part, l’entraîneur du Zamalek Patrice Carteron s’est félicité de cet exploit, affirmant que l’entame réussie du match a facilité la tâche à ses joueurs.

« Nous ne pouvions espérer un meilleur scénario de début de rencontre en inscrivant un but précoce qui a donné plus de confiance aux joueurs et les a surmotivés . Bien que l’Espérance ait élevé son niveau de jeu, le Zamalek a bien su comment remporter le match. Mais les matchs des quarts de finale entre les deux mêmes équipes auront leur propre vérité », a-t-il noté.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo