Déficit pluviométrique : Les réserves des barrages en baisse

Les réserves en eau sont en baisse notamment parce que le déficit en pluviométrie commence à se faire sentir en cette période hivernale.

La baisse des réserves des barrages est significative avec un fléchissement de 486 millions mètre cube entre début septembre 2019 et le mois de février 2020. D’autre part, la baisse au Nord-ouest est estimée à 81% comparée au taux de la saison précédente, et celle au Sud-uest est de 70%.

Ces chiffres ont été avancés par le secrétaire d’Etat chargé des ressources hydrauliques auprès du ministère de l’Agriculture, Abdallah Rabhi qui a annoncé une série de mesures suite au déficit pluviométrique.

Le ministère des Affaires religieuses en a déjà pris une de mesure en appelant à la tenue de « la prière El Istisqa » (prière de la pluie) alors que la mesure la plus efficace serait de mettre fin au gaspillage de l’eau sachant que les Tunisiens consomment plus d’eau qu’ils n’en « produisent ».

Commentaires: