Tunisie : Qalb Tounes se prépare à des Législatives anticipées


Dans une déclaration publiée après une réunion ordinaire mardi 28 janvier, de son bureau politique, le Parti de Qalb Tounes a averti contre « toutes les tentatives de coup de main contre la constitution et le parlement, dans le but de faire mainmise sur le pouvoir ».

Le parti, représenté au Parlement avec 38 députés et exclu des consultations sur la formation du gouvernement, a mis en garde contre la gravité de la « note contractuelle pour la coalition gouvernementale » qui a été présentée mardi par le chef de gouvernement désigné Elyes Fakhakh aux partis qu’il a convoquées pour des consultations, le Parti estimant qu’ils ont été invités à l’approbation d’une loi exceptionnelle qui autorise (le chef du gouvernement) à diriger l’Etat par décrets sans l’approbation préalable du Parlement ».

Selon la déclaration de Qalb Tounes, « le bureau politique a décidé, en prévision de toutes les éventualités, d’activer la commission chargée de préparer les élections, de l’inviter à se réunir et d’inviter les dirigeants et les bases régionales à se préparer à toute urgence », en allusion à de possibles élections anticipées, rapporte l’agence TAP.

Au terme de la réunion vendredi de son bureau politique consacrée aux tractations pour la formation du nouveau gouvernement, le Parti de Qalb Tounes avait déjà exprimé son « inquiétude » quant à la démarche engagée et a appelé le chef de l’Etat à clarifier la question.

Commentaires: