Tunis : Les agents municipaux exigent une prime de 300 dinars par mois

La maire de Tunis, Souad Abderrahim, a confirmé que les agents municipaux refusent toujours de reprendre leur travail malgré l’acceptation de toutes leurs revendications syndicales.

« Depuis samedi, la municipalité a dû faire appel à des sociétés privées pour ramasser des déchets, mais elles ont été menacées et empêchées de faire leur travail », a-t-elle déploré, ce mercredi 29 janvier 2020, sur les ondes de Shems fm.

Parmi les revendications, poursuit-elle, les agents réclament une prime spéciale de 300 dinars par mois.

Le président de la République Kais Saied  a convoqué, hier mardi, Souad Abderrahim, pour revenir sur la situation de l’hygiène et du respect de l’environnement dans le périmètre municipal de Tunis et discuter les solutions à même de mettre fin à cette crise.

Il s’est également entretenu avec le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi, de la situation générale dans le pays, notamment les mouvements sociaux et les derniers développements dans le secteur municipal

Commentaires: