La réunion Ghannouchi-Erdogan, une menace pour la sécurité nationale selon Abir Moussi

La présidente du bloc parlementaire du parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, a condamné, lors d’une conférence de presse ce lundi 13 janvier 2020, la réunion fermée qui a réuni à Istanbul le président de l’ARP, Rached Ghannouchi, et le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Moussi a déclaré que cette visite a eu lieu à l’insu du Parlement, des députés et que le bureau de l’ARP ne l’a pas autorisée, ajoutant que « chaque déplacement que Ghannouchi entreprend implique le Parlement puisqu’il est son président ».

Cette réunion, estime-t-elle, constitue une menace pour la sécurité nationale et une collusion avec un pays étranger. Elle est même allée à déclarer que l’État tunisien était infiltré.

Il est à noter que le PDL a lancé une pétition afin de retirer la confiance au président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Rached Ghannouchi.

Dans une déclaration publiée ce week-end, le PDL appelle « les blocs parlementaires et les députés ayant contribué à faire tomber le gouvernement Jemli à signer une pétition pour retirer la confiance au président de l’Assemblée des représentants du peuple ».

Commentaires: