Djerba: En neuf photos, l’église grecque orthodoxe Saint-Nicolas

Djerba: En neuf photos, l’église grecque orthodoxe Saint-Nicolas

Par -

Non loin de la Marina, à Houmt-Souk, la petite église Saint-Nicolas se souvient encore de la communauté grecque de Djerba.

Présents en nombre jusqu’aux années cinquante, les Grecs de Djerba sont les descendants de pêcheurs d’éponges et de poulpes qui se sont installés dans l’île à la fin du dix-neuvième siècle.

C’est de cette époque que date l’église Saint-Nicolas, dédiée au saint patron des marins et des pêcheurs et aussi des enfants et des commerçants.

Chaque 5 décembre, Saint-Nicolas continue d’ailleurs à être célébré en cette église dont l’origine remonte à la fin du dix-neuvième siècle.

Fondée par Sakillaris Kandinys, cette église a connu ses plus riches heures durant les trente premières années du vingtième siècle.

Jusqu’à nos jours, il existe d’ailleurs en Tunisie, trois églises orthodoxes grecques qui se trouvent respectivement à Djerba, Tunis et Sfax. Si les deux premières de ces églises restent actives, la troisième attende sa restauration.

Veillant sur l’église depuis de longues années, Dimitri Mavrothalassitis a également mis toute sa diligence au service de la dernière restauration des lieux en février 2019.

Plusieurs icônes avaient alors été restaurés ainsi que l’ensemble des locaux d’un lieu lieu de culte singulier.

Parmi les enfants les plus réputés des descendants de cette communauté grecque de Djerba, citons Laris Kindynis qui, il y a quelques années, publiait un témoignage intitulé « Djerba, l’île enchantée de mon enfance ».

Citons aussi cette autre native de Djerba qu’est la comédienne Eleni Katsara, appréciée de tous pour ses rôles dans de nombreux films tunisiens.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo