Le SNJT dénonce l’absence d’une politique de communication claire à la présidence...

Le SNJT dénonce l’absence d’une politique de communication claire à la présidence de la République

Par -
Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT)

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a condamné l’interdiction à certains journalistes de couvrir le point de presse tenu hier, entre le président de la République Kais Saied et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, au Palais de Carthage.

Le syndicat a dénoncé “la politique de black-out menée par la présidence de la République depuis l’investiture du président » et « la politique de sélectivité des médias » dans la couverture des activités du chef d’Etat.

Il a également condamné l’absence d’une organisation rigoureuse de la couverture médiatique sur la base de l’égalité entre tous les organes de presse et l’absence d’une politique de communication claire respectant le droit d’accès de tous les médias à l’information”.

Le SNJT a également dénoncé “le précédent dangereux de confiscation des cartes d’accréditation de l’équipe de travail de la chaîne télé étrangère Télévision Arabe”, affirmant que cela “présageait de revenir aux restrictions à la liberté de la presse, de porter atteinte au principe du pluralisme des médias et de priver le citoyen de son droit à l’information”.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo