Nostalgies tunisoises : Nos bus de 1 à 28

Nostalgies tunisoises : Nos bus de 1 à 28

Par -

Certains se souviennent bien des lignes 1 et 2 qui faisaient le tour de la médina. La ligne 1 partait de Bab Bhar et rejoignait la Kasbah puis de Bab Benat à Bab Souika, revenait à son point de départ.

La ligne 2 faisait grosso modo le même itinéraire mais traversait le centre-ville jusqu’au Tgm.

Les autres lignes allaient dans tous les sens. La 3 allait au Bardo, la 4 à la Manouba, la 5 à El Menzah, la 6 à l’Ariana, la 7 à Mutuelleville, la 8 à Montfleury et la 9 à El Ouardia.

D’autres lignes desservaient toutes les proches banlieues mais les deux parmi elles qui ont laissé une trace dans la mémoire collective sont la 11 et la 28.

La 11 desservait El Omrane mais à Tunis, on continue à dire « je prends le 11 » pour signifier qu’on marche à pied, sur ses deux jambes.

Quant à la ligne 28, elle faisait le tour des boulevards périphériques et constitue encore un moyen de faire en bus toutes les portes extérieures de la capitale.

Comment ne pas évoquer aussi dans cette chronique les fameux bus doubles reliés par un accordéon?

Tout le monde les nommait « Zina et Aziza »à l’image de deux danseuses folkloriques inséparables.

Les embouteillages que provoquaient ces bus en cas de panne dans les petites rues de Tunis restent mémorables.

Aussi mémorables que les bouchons suscités par les trolleybus qui perdaient leur perche aux carrefours de la capitale.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo