43 migrants subsahariens secourus au large de Djerba

Photo d’illustration

Les garde-côtes de Djerba ont secouru, jeudi 21 novembre 2019, 43 migrants subsahariens dont l’embarcation était tombée en panne.

Ces migrants irrégulier, 23 éthiopiens, 15 érythréens et 5 somaliens, âgés entre 16 et 40 ans dont 11 femmes, ont été secourus à 10 miles du port de Houmet Essouk au large de Djerba alors que leur embarcation était en panne d’essence.

Ils avaient quitté les côtes libyennes lundi 18 novembre afin de gagner les côtes italiennes a rapporté à l’agence TAP, Rachid Bouzidi, porte-parole du district de la garde maritime du sud.

Parmi les migrants secourus un Ethiopien a été admis à l’hôpital régional de Djerba à cause de la détérioration de son état de santé. Les 42 autres ont été transférés au centre d’accueil de migrants à Zarzis où il bénéficieront de l’encadrement du Croissant rouge tunisien.

Hier, quinze Tunisiens sur le point de se rendre irrégulièrement en Italie à bord d’une embarcation, ont également été secourus par la garde nationale maritime. Leur embarcation était tombée en panne en pleine mer à 75 kilomètres du nord-est de Zarzis. Ils avaient pris le large dans la nuit du 18 au 19 novembre 2019.

Par ailleurs, quarante migrants irréguliers qui avaient pris le large dans la nuit du 19 au 20 novembre depuis les côtes de Sfax en direction de l’Italie à bord d’une embarcation, ont été sauvés par la marine nationale.

Les migrants étaient à bord d’une embarcation tombée en panne au large des côtes de Kerkennah. Ils ont été secourus par une unité de la marine nationale et les garde-côtes de Sfax.

Ces migrants parmi lesquels se trouvaient quatre Tunisiens sont de différentes nationalités africaines. Ils ont été transférés au port de pêche de Sfax où ils ont été remis à la Garde nationale.

Commentaires: