Tunisie : Les habitants de ces régions courent un plus grand risque d’AVC

La présidente de l’Association tunisienne de cardiologie et de chirurgie cardiovasculaire, Leila Abid a déclaré que la Tunisie était devenue l’un des pays les plus exposés au risque de maladies cardio-vasculaires. Selon ses dires, les habitants de certaines régions du pays sont plus susceptibles que les autres d’avoir ces troubles.

Il s’agit des habitants des régions côtières telles que Sousse, Sfax et Mahdia, ainsi que les habitants du Grand Tunis. Ils courent un plus grand risque de maladies cardio-vasculaires et d’accidents vasculaires cérébraux en raison de leur mode de vie et du stress, explique-t-elle.

Docteur Abid, qui s’exprimait au journal Al Moussaouer dans son édition de ce lundi 11 novembre 2019, a conseillé d’exercer au moins deux fois par semaine en plein air et non dans les salles de sport, car ceux-ci sont généralement fermés et ne disposent pas d’une ventilation adéquate, ce qui constitue un risque pour les sportifs.

Toujours selon la présidente de l’association, un Tunisien sur deux âgé de plus de 30 ans souffre d’hypertension, la prévalence du diabète en Tunisie est de 15%, 50% des Tunisiens sont fumeurs et il y a 30% d’obésité en Tunisie outre le stress et la sédentarité.

Des chiffres alarmants qui poussent à une mobilisation pour prévenir les maladies cardiovasculaires en Tunisie à travers l’éducation thérapeutique et la sensibilisation des patients, ajoute-elle.

Commentaires:

Commentez...