La Turquie va renvoyer les terroristes de Daech dans leurs pays, la...

La Turquie va renvoyer les terroristes de Daech dans leurs pays, la Tunisie concernée ?

Par -
1150 membres de Daech actuellement incarcérés dans les prisons turques

« Nous vous disons que nous allons vous les renvoyer. Nous commencerons à partir de lundi », a déclaré ce vendredi 8 novembre 2019 le ministre turc de l’Intérieur. Une annonce qui a fait polémique dans les pays occidentaux notamment les France, la Belgique et l’Allemagnes qui comptent des terroristes ayant leurs nationalités dans les rangs de l’organisation terroriste Daech.

La Turquie renverra à partir de lundi les membres étrangers de l’organisation terroriste Daech détenus dans les prisons turques, a affirmé ce vendredi le ministre turc de l’Intérieur, citées par des agences de presse internationales.

Selon l’agence AFP, le président Recep Tayyip Erdogan a affirmé que plus de 1150 membres de Daech étaient actuellement incarcérés dans les prisons turques. Ankara appelle régulièrement les pays européens à reprendre leurs ressortissants qui ont intégré les rangs de l’EI en Syrie, mais ceux-ci sont peu enclins à les récupérer, notamment pour des raisons sécuritaires et d’impopularité d’une telle mesure.

On ne sait pas pour l’instant si parmi ces terroristes détenus dans les prisons turques, ils existent des terroristes tunisiens qui sont partis en masse combattre en Syrie à l’aube de la révolution tunisienne.

L’agence France Presse, est revenue le mois d’octobre dernier 16 octobre sur l’invasion par la Turquie du nord-est de la Syrie dans une opération ciblant les Kurdes qui gèrent les camps des terroristes de Daech, détenus en Syrie. En effet, l’agence de presse avait expliqué que les pays européens craignent que les détenus de Daech ne profitent du chaos sécuritaire pour s’évader des centres de détention gérés par les Kurdes, cibles de l’opération lancée par Ankara.

On affirme dans ce sens, qu’outre les Irakiens, le grand nombre des terroristes de Daech détenus dans ces camps seraient des Tunisiens. « Selon l’administration locale kurde, 12.000 jihadistes présumés de l’EI sont détenus par les forces de sécurité kurdes dans le nord-est syrien. Hormis les Irakiens, au moins 2.500 d’entre eux sont issus d’une cinquantaine de pays étrangers, dont la Tunisie, qui compterait le plus grand contingent », a-t-on expliqué.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo