Kais Saied juge « inadmissibles » les tests anaux

Kais Saied juge « inadmissibles » les tests anaux

Par -
Kais Saied

La militante Azza Ghanmi a été reçue hier vendredi 1er novembre ainsi que Gilbert Naccache par le président de la République Kais Saied.

A l’issue de cette rencontre la militante et défenseure des droits humains, a publié un post Facebook pour revenir sur les sujets et thèmes abordés.

Nous avons eu le plaisir de rencontrer, ce jour, le président Kais Saied, rendez-vous prévu depuis les résultats du 1er tour qui a été retardé pour des raisons de calendrier.

Outre les questions de lutte contre la corruption, les campagnes et les dérives sur les réseaux sociaux, la culture, la réunion a porté notamment sur la question des libertés individuelles. Selon Azza Ghanmi, Kais Saied s’est prononcé sur la question des pratiques contre les homosexuels, notamment les tests annaux qu’il a jugés inadmissibles.

« Nous avons abordé la question des libertés individuelles et, notamment, l’article 230 et les traitements inhumains que subissent les homosexuel.le.s (le test anal) dont il a convenu qu’ils étaient inadmissibles« , a-t-elle posté.

« Quant aux publications agressives et violentes dans les réseaux sociaux, il a réaffirmé que ceux, groupes et individus, qui prétendent le faire en son nom, ne le représentent en aucune manière et qu’il prendra des mesures contre leurs méthodes : il s’est dit fermement opposé à toute forme de violences dans les débats publics« , a-t-elle encore expliqué.
Nous avons échangé sur les problèmes de la lutte contre la corruption en évoquant les mesures stratégiques propres à améliorer l’efficacité de cette lutte.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo