La Présidence du gouvernement lance une inspection approfondie au sein du MAE

La Présidence du gouvernement lance une inspection approfondie au sein du MAE

Par -

La Présidence du gouvernement a décidé de lancer une inspection approfondie au sein du ministère des Affaires étrangères où des soupçons de corruption financière, des détournements de fonds, des secrets d’Etats mis à nu, ont été constatés.

Le comité du contrôle général des services publics a été chargé de mener une enquête administrative approfondie au niveau du ministère des Affaires étrangères pour une bonne gouvernance, a annoncé la Présidence du Gouvernement dans un communiqué publié ce mercredi 30 octobre 2019.

« Cette décision a été prise après consultation et en coordination avec la présidence de la République pour plus d’efficacité et de transparence dans la gestion des structures de l’Etat et pour plus de rentabilité », indique le communiqué.

Les rapports qui seront élaborés par ce comité feront l’objet d’un suivi et d’un contrôle continu de la part de la présidence du Gouvernement, précise-t-on.

Selon Mohamed Haythem Beltif, consul de Tunisie à Malte, il existe des soupçons de corruption financière à l’ambassade de Tunisie à Malte qui portent sur le dévoilement d’informations et documents secrets de l’État et le détournement de fonds publics, en plus de la saisie de documents secrets frauduleux.

Le diplomate assuré que le ministre Jhinaoui a été informé de tous ces dossiers, mais n’a pris aucune mesure à cet effet.

« Certains dossiers de corruption au ministère sont bloqués par l’ancien ministre des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui parce que les personnes impliquées sont proches de lui… [..] il était au courant de tout ce qui se passe et il n’a pas bougé », a-t-il ajouté, ce mercredi 30 octobre 2019, sur Mosaique fm.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo