Hend Sabry remporte l’Etoile de la Meilleure actrice au Festival du Film...

Hend Sabry remporte l’Etoile de la Meilleure actrice au Festival du Film d’El Gouna

Par -
Hend embrasse son Etoile de Meilleure actrice
Hend Sabry embrasse son Étoile de Meilleure actrice au GFF 2019.

 

 

La troisième édition du Festival du Film d’El Gouna (GFF) s’est achevée hier soir après neuf jours de films, panels, discussions, exposition et concert, par une belle cérémonie de clôture.

C’est le chanteur Abu qui avait inauguré cette cérémonie. Abu est le compositeur et le chanteur de la célèbre « 3 Da9et », qui était devenu l’hymne du GFF en 2017.

Un hommage a été rendu à Mohamed Henedi pour l’ensemble de sa carrière, mais surtout pour avoir été parmi les premiers acteurs comiques du cinéma égyptien et pour avoir ouvert la voix à d’autres acteurs comiques après lui.

Le palmarès a ensuite été annoncé. Il ne réservait pas beaucoup de surprises, surtout en ce qui concerne le très beau film marocain Adam de Maryam Touzani, qui a donc remporté l’Etoile de Bronze long métrage de fiction, même s’il méritait bien mieux, le film documentaire Parler d’arbres (Talking about trees) de Suhaib Gasmelbarix qui lors de sa projection a enchanté tous les spectateurs et qui a remporté l’Etoile d’Or, long métrage documentaire, et surtout le film soudanais Tu mourras à vingt ans d’Amjad Abu Alala qui a remporté l’Etoile d’Or long métrage fiction, bien que le film souffre de quelques longueurs.

Quant au prix de la meilleure actrice, il a été attribué à Hend Sabry pour son rôle dans le film tunisien Noura rêve réalisé par Hinde Boujemaa.

Hend Sabry élue, reçoit l’Étoile de Meilleure actrice.

Hend Sabry a prononcé un petit discours très émouvant, dans lequel elle a rappelé que c’est lors de la première édition du GFF en 2017, que Hinde Boujemaa lui avait proposé de jouer ce rôle. Elle l’a également remerciée en soulignant le fait que les gens s’imaginent que les grandes stars ont la possibilité de choisir leurs rôles, or qu’en réalité, cette célébrité fait peur aux réalisateurs de films indépendants, et Hinde n’a pas eu peur.
Hend Sabry a également remercié son mari qui a toujours été à ses cotés et l’a toujours encouragée, sa mère qui s’occupe de ses filles et lui permet ainsi de travailler et de faire des films, ses producteurs et amis.

هند صبري – Hend Sabry remporte le prix de Meilleure actriceEl Gouna Film Festival pour son rôle dans le film « Noura rêve »#GFF #GFF2019 #GFF19

Publiée par Neila Massir Driss sur Vendredi 27 septembre 2019

 

Le Palmarès de la IIIème édition du Festival du Film d’El Gouna:

Compétition longs métrages fiction :

  • L’Etoile d’Or (trophée, certificat et 50 000 USD) pour le film soudanais Tu mourras à vingt ans d’Amjad Abu Alala.
  • L’Etoile d’Argent (trophée, certificat et 25 000 USD) pour film Corpus Christi de Jan Komasa.
  • L’Étoile de bronze (trophée, certificat et 15 000 USD) pour film Adam par Maryam Touzani.
  • L’Etoile du meilleur long métrage de fiction arabe (trophée, certificat et 20 000 USD) pour Papicha de Mounia Meddour.
  • L’Etoile du meilleur acteur (trophée, certificat) va à Bartosz Bielenia, pour son rôle dans le film Corpus Christi.
  • L’Etoile de la meilleure actrice (trophée, certificat) va à Hend Sabry, pour son rôle dans le film Noura rêve.

Compétition longs métrages documentaires :

  • L’Etoile d’Or (trophée, certificat et 30 000 USD) pour le documentaire Parler d’arbres de Suhaib Gasmelbari.
  • L’Etoile d’Argent (trophée, certificat et 15 000 USD) pour le documentaire 143 rue du Sahara de Hassen Ferhani.
  • L’Etoile de Bronze (Trophée, certificat et 7 500 USD) pour le documentaire Kaboul, la ville au vent de Aboozar Amini.
  • L’Etoile du meilleur film documentaire arabe (trophée, certificat et 10 000 USD) va à Ibrahim: Un destin à définir par Lina Alabed.

 

Compétition courts métrages :

  • L’Etoile d’Or (trophée, certificat et 15 000 USD) pour le court métrage Examen de Sonia K. Haddad.
  • L’Etoile d’Argent (trophée, certificat et 7 500 USD) pour le court métrage Ome de Wassim Geagea.
  • L’Etoile de Bronze (trophée, certificat et 4 000 USD) pour le court métrage Chair de Camila Kater.
  • L’Etoile du meilleur court métrage arabe (trophée, certificat et 5 000 dollars US) pour Abandonne le fantôme de Zain Duraie.
  • Mention spéciale du jury pour le court métrage 16 décembre par Álvaro Gago Díaz.

Le Prix ​​du public « Cinéma pour l’Humanité » (trophée, certificat et 20 000 USD) pour le film Les misérables de Ladj Ly.

Le Prix ​​NETPAC du meilleur film asiatique pour le documentaire Kaboul, la ville au vent par Aboozar Amini.

Le Prix ​​FIPRESCI pour le long métrage fiction 1982 de Oualid Mouaness.

La cérémonie de clôture s’est achevée par la projection du clip de la chanson officielle de l’édition III du GFF, auquel ont pris part plusieurs invités du festival.

Neila Driss

 

 

 

 

 

 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Najla Ben Abdallah

Mohamed Hefzy Variety 500