Kais Saied a réfuté sa nomination au Conseil supérieur islamique

En 2013, Kais Saied, aujourd’hui candidat au 2ème tour de l’élection présidentielle, avait été nommé en tant que membre du Conseil Supérieur Islamique par le chef du gouvernement de l’époque, Ali Laarayedh (Ennahdha).

Son nom figurait même dans les colonnes du Journal Officiel de la République Tunisienne (JORT) du 20 août 2013.

Or, il s’avère que dans une vidéo (non datée), Kais Saied a réfuté cette nomination et démenti être membre du Conseil Supérieur Islamique. Il déclare, dans cette vidéo, ne pas avoir été consulté et ne pas être au courant de cette nomination.

Il déclare également démissionner car il refuse cette nomination faite sans qu’il ne soit avisé et sans son consentement.

La polémique a éclaté ce jeudi 26 septembre 2019 suite à l’information selon laquelle, Kais Saied aurait fait partie, en 2013, du Conseil Supérieur Islamique en tant que membre.

Kais Saied avait bien été désigné membre au Conseil Supérieur Islamique par décret n° 2013-3233 du 7 août 2013, mais a refusé cette nomination comme indiqué dans la vidéo.

Commentaires: