Marzouki craque ! Un candidat nerveux et épuisé peut-il être un bon...

Marzouki craque ! Un candidat nerveux et épuisé peut-il être un bon président ?

Par -

Moncef Marzouki n’en est pas à sa première ! Connu pour avoir un sang-froid exemplaire, il lui arrive parfois de craquer. Cela lui est déjà arrivé le 11 septembre 2012 lorsqu’il se trouvait à Doha pour un forum sur les avoirs spoliés.

Marzouki avait alors piqué une crise à cause d’un portable. Interviewé par des journalistes, Marzouki, perturbé par un journaliste au téléphone. « Bonté divine ! C’est normal ça ? C’est quoi cette impolitesse ! Il n’y a rien à dire ! » avait-il alors lancé en entrant alors dans une colère noire contre ce journaliste.

Sept ans plus-tard et quasiment jour pour jour, Moncef Marzouki a récidivé en perdant de nouveau ses nerfs. Interviewé, ce jeudi 12 septembre 2019, par les journalistes d’Euronews, le candidat d’Al Harak a encore perdu son sang-froid et s’est énervé.

Une question sur la Syrie aurait mis Marzouki dans tous ses états. Il a alors perdu son sang-froid et balancé le micro à la face du journaliste qui le questionnait l’accusant de le harceler.

Peu après, dans un instant de lucidité retrouvée, Marzouki a présenté ses excuses et souligné qu’il était fatigué !

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo